Commémoration du 8 mai 1945

 

Notre commune a rendu hommage ce 8 mai à  toutes celles et à  tous ceux qui ont contribué à  la victoire des Armées Alliées et Françaises sur le nazisme, mettant fin à  cinq années de guerre en Europe.

La journée a commencé par une prière commune à  l'église Saint-Sulpice le Pieux.

L'ensemble des participants s'est ensuite dirigé vers le monument aux morts.

  

 Mademoiselle Léa Casamayor, du Collège Roger Martin du Gard de Sancergues, a lu un message fédéral (voir ci-dessous).

 Monsieur Maurice Foussard a ensuite rappelé les noms de toutes les personnes d'Azy mortes pour la France, suivi d'une minute de silence.

 

  La cérémonie s'est terminée par la lecture par Madame le Maire d'un message de Monsieur Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d'Etat auprès du    Ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire.

 

  Vues de l'assistance.

 

 

 

 

MESSAGE FEDERAL DU 8 MAI 2016

8 mai 1945, la Victoire des Armées Alliées et Françaises sur le Reich nazi par une capitulation sans condition, mettait fin à cinq années de guerre totale en Europe.

Moins d'un quart de siècle après la « der des der », ainsi dénommée par les valeureux Poilus rescapés de Verdun, de la Somme et d'ailleurs, la conflagration de la seconde guerre mondiale dépassa par son intensité autant et dans l'horreur des faits INNOMBRABLES :

  • Les génocides programmés,

  • les déportations successives,

  • les massacres d'otages et de populations innocentes en violation totale des Droits de l'homme et de la Convention de Genève.

Ces crimes de guerre, qualifiés de crimes contre l'humanité, trouvèrent en partie leur épilogue lors du procès de Nuremberg jugeant les criminels nazis .

La reconquête pour la liberté fut longue, laborieuse et couteuse en vies humaines. L'union des pays libres contre le fascisme et le nazisme mit un terme après des combats dantesques à  l'hégémonie de ces criminels qui voulaient dominer l'Europe.

N'oublions jamais les valeureux soldats qui débarquèrent en Normandie, en Provence, en Italie, la Résistance Française, Forces Françaises Libres, intérieures et extérieures, tous les réseaux engagés dans cette lutte qui payèrent chèrement leurs actions de guérillas et de sabotages.

Saluons tous les militaires Alliés et Français et leurs chefs qui les menèrent à  la victoire finale.

Rendons hommage aux combattants de la liberté, héros connus ou ignorés qui se sacrifièrent par milliers afin que les démocraties et les peuples recouvrent leur liberté. N'oublions jamais les pages de gloire, dans une abnégation totale, qu'ils ou qu'elles ont ouvert dans une histoire contemporaine.

Que les jeunes générations n'ayant pas vécu ces épisodes horribles s'en inspirent pour construire un monde en PAIX mais confronté aux menaces d'extrémistes qui mettent en péril la sécurité dans différentes parties du monde, y compris dans notre pays.

C'est en peuple unis et solidaire, dans un esprit patriotique, que nous devons faire face à ces menaces dans l'intérêt général et celui de la FRANCE.